top of page
Helping Hands

Bien-être au travail des salariés du secteur associatif

Quand on travaille en milieu associatif, on ne rencontre pas toujours les mêmes difficultés qu'en secteur privé ou public. Petit tour d'horizon des principaux enjeux de ce secteur bien spécifique.

Associations primo-employeuses

Etre le premier salarié d'une petite association n'est pas une aventure facile et parfois solitaire, avec des bénévoles nouvellement employeurs qui ne sont pas toujours bien préparés à un tel changement

Précarité de l'emploi

Quand son poste dépend de financements incertains, et parfois même de sa propre capacité à les trouver ; quand son salaire est peu valorisé face à son engagement, son niveau de compétences et d'études ; quand il y a des déséquilibres importants dans la temporalité des financements... Comment rester suffisamment confiant et serein quand son avenir professionnel est constamment en jeu ?

Un dogme implicite

Historiquement, l'association est née sans salariat. Difficile en tant que salarié parfois d'avoir des exigences, d'exprimer un mal-être ou un épuisement dans un secteur où prévaut l'engagement désintéressé et le don de soi. On observe parfois un "don de travail"* qui peut prendre des proportions irraisonnables, voire illégales. 

Une diversité d'acteurs

Quand on est salarié du milieu associatif, il faut savoir jongler entre les postures et les objectifs très différents d'acteurs aux statuts multiples (bénévoles, administrateurs, collègues, managers, volontaires, stagiaires, bénéficiaires...). Une richesse qui peut parfois se révéler difficile à gérer, surtout quand soi-même, on a porté différentes casquettes au sein d'une même structure !

Besoin de professionnalisation des employeurs

On n'observe pas systématiquement une formalisation de l'organisation du travail ni une mise en forme claire des rôles des uns et des autres. Les règles de la gestion RH, pas toujours très bien appliquées ou comprises, ne prennent pas non plus en compte les spécificités du milieu associatif. 

Quête de sens et engagement

C'est ce qui pousse parfois les salariés à donner d'eux-mêmes sans compter. Mais au delà de la motivation et des convictions partagées, comment gérer quand cet investissement mène à l'épuisement ou crée de la souffrance ? Ou quand les idéaux ne sont pas comblés ? Ou quand il n'y a pas finalement pas de place pour une évolution professionnelle ? Comment concilier ses propres besoins professionnels avec le projet global d'une association ?

*Pascale-Dominique Russo, Souffrance en milieu engagé, 2020

Trouver sa place et se sentir bien en tant que salarié face à ces enjeux n’est pas facile. Être accompagné en coaching peut vous permettre de :

  • faciliter votre intégration et votre prise de poste dans une nouvelle structure,

  • faire le point sur vos compétences, vos ressources et vos talents pour gagner en confiance et vous sentir plus à l’aise dans votre poste,

  • éviter des situations d’épuisement professionnel** et poser des limites,

  • améliorer votre communication avec vos différents interlocuteurs,

  • ancrer durablement votre motivation et votre engagement dans votre association !

** Si vous êtes en situation d'épuisement professionnel ou que vous souhaitez prévenir cette situation, vous pouvez solliciter un coaching spécifique. Découvrez le en cliquant ici.

Mon +

Groupe bénévole
Adeline Grillot
Forte d'une formation solide en management de la solidarité internationale et de l'action sociale, et d'une expérience de plus de 10 ans dans le secteur associatif où j'ai connu différents statuts, j'ai à cœur de proposer un coaching adapté à votre profil et conscient des problématiques de votre secteur, problématiques que j'ai moi-même rencontrées.

Cela vous interpelle ?
Contactez-moi pour un premier échange ou réservez directement un créneau.

07 49 99 34 55

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram

Merci pour votre envoi !

bottom of page